CODES D'ACCÈS / PENTAÈDRE - 30e Anniversaire

Où et Quand

Vendredi, 15 Janvier, 2016 - 19:30
Salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal

4750, Henri-Julien, Montréal (Métro Mont-Royal)

Billets

Régulier 30 $ Aîné 25 $ Étudiant 10 $

514-873-4031 #313 – du mardi au vendredi 13h30-17h30 (carte de crédit) 

http://www.pentaedre.com/billetterie/

Renseignements : info@codesdacces.org

Programme

  • Oren BONEH : Des baleines vues de l’intérieur et de l’extérieur (création)
  • Carmen VANDERVEKEN : Amusette pour vents (création)*
  • André HAMEL : Saute Mottons (1985)
  • Magnus LINDBERG : Arabesques (1978), interprétée par le quintette CHOROS
  • Claude VIVIER : Pulau Dewata (1977) arr. Michael Osterle (2010)

*L’œuvre de Mme Vanderveken bénéficie du programme de Commandes de compositions canadiennes du CAC.

Artistes

PENTAÈDRE

  • Ariane Brisson (flûte); Normand Forget (hautbois); Martin Carpentier (clarinette); Mathieu Lussier (basson); Louis-Philippe Marsolais (cor)

CHOROS (ensemble invité)

  • Geneviève Déraspe (flûte); Lindsay Roberts (hautbois); David Perreault (clarinette); Katerine Rousseau (basson); Laurence Latreille-Gagné (cor)

 

À propos du concert

En 1985, la société de concerts CODES D’ACCÈS et le quintette à vent PENTAÈDRE étaient fondés par de jeunes musiciens montréalais. L’année suivante, CODES D’ACCÈS produisait l’un des tout premiers concerts de PENTAÈDRE. Qui aurait cru que 30 ans plus tard, les deux organismes allaient à nouveau se retrouver pour célébrer leurs belles et longues années d’existence ? C’est ce qui sera présenté au public, un concert réunifiant deux piliers qui ont fait leurs premières armes ensemble.

Lors de cet événement musical, animé par le compositeur Jimmie LeBlanc, les spectateurs pourront voir et entendre en première mondiale les œuvres des jeunes compositeurs Carmen Vanderveken et Oren Beneh, en plus des reprises d’œuvres des compositeurs québécois André Hamel et Claude Vivier. En complément de programme, le tout nouveau et jeune quintette à vent CHOROS interprètera une œuvre du compositeur Magnus Lindberg.

Ce concert est présenté en partenariat avec la Société québécoise de recherche en musique (SQRM).

À propos des artistes

PENTAÈDRE

Ensemble unique dans le paysage musical québécois, PENTAÈDRE explore et fait découvrir au public un répertoire de musique de chambre varié et original, issu de la grande tradition de musique pour vents. Fondé en 1985, l’ensemble est formé de cinq artistes-musiciens talentueux, dont la technique et la précision de jeu sont unanimement reconnues. Renouvelant sa conception du concert, PENTAÈDRE repousse les frontières entre les disciplines artistiques en réintégrant les arts de la scène au concert : les musiciens deviennent des artistes à part entière en jouant avec des danseurs, comédiens, mimes ou chanteurs. Ceci se traduit, au cours d’une saison de 4 à 7 concerts, par des recherches, transcriptions et créations d’œuvres, des rencontres avec des ensembles ou artistes (piano, voix, cordes), des collaborations et des échanges, des œuvres jeune public, ainsi que la mise sur pied de projets d’envergure, interdisciplinaires. PENTAÈDRE est en résidence au Conservatoire de musique de Montréal et est membre du Conseil québécois de la musique.

CHOROS

CHOROS a vu le jour à l'hiver 2013. Cinq musiciens dont les parcours s'étaient déjà croisés auparavant ont choisi de s'unir afin de former un ensemble des plus dynamiques. Ils explorent le répertoire de quintette à vent tout en y apportant une vision qui leur est propre. Pour eux, jouer au sein de cette formation représente une aventure des plus stimulantes, leur donnant un moyen privilégié de communiquer avec le public par le biais de la musique de répertoire et de création.

Oren BONEH (1991)

Les œuvres du compositeur Oren Boneh sont présentées par de nombreux organismes de musique contemporaine. Parmi ses engagements récents et à venir figurent des commandes d’ensembles comme le Nebula Ensemble, Architek Percussion et Ciao Rhino, ainsi que des concerts au Soundstreams Emerging Composers Workshop (Toronto), Festival Spaziomusica (Italie), le Toronto International Electroacoustic Symposium (TIES), Contemporary Encounters avec Ensemble Meitar (Israël), Festival de Musique Contemporaine Sonorities (Belfast), Kansas City Electronic Music Alliance, Electroacoustic Barn Dance, et the Society of Composers Inc. (SCI), pour n’en nommer que quelques-uns. Il a été en résidence au Millay Colony for the Arts (É-U), le Centre Internationale de Compositeurs à Visby (Suède) et le Kimmel Harding Nelson Center for the Arts (É-U).

Oren habite actuellement à Dresde, Allemagne, soutenu par une bourse Fulbright. En 2016, Oren commencera ses études de doctorat à l’Université de Californie à Berkeley sous la tutelle de Franck Bedrossian, Edmund Campion et Ken Ueno.

Carmen VANDERVEKEN (1993)

Carmen Vanderveken est une jeune compositrice canadienne d’origine franco-brésilienne qui se consacre à la création d’oeuvres musicales et audiovisuelles contemporaines. En plus d’une certaine finesse de couleurs orchestrales, ses compositions se démarquent par leur esprit théâtral où l’humour se mêle à un véritable sens dramaturgique. Elles ont été interprétées dans le cadre de résidences auprès de différents ensembles de chambre à Montréal (Musique Avenir, Paramirabo, Montreal Piano Duo).

Largement marquée par les arts visuels, sa pratique s’étend également à la vidéo d’art. Celles-ci tissent des liens entre la musique, le théâtre et la danse, et ont d’ailleurs été présentées aux Rendez-vous du cinéma québécois ainsi qu’au Centre Vidéographe. Ayant complété ses études de premier cycle universitaire en composition au Conservatoire de musique de Montréal avec Michel Gonneville, elle poursuit présentement une maîtrise au Conservatoire d’Amsterdam sous la direction de Richard Ayres avec l’appui du Fonds de recherche québécois en sciences humaines et culture.

Son travail a été reconnu par des organismes tels la Fondation SOCAN, la Fondation du Conservatoire de musique de Montréal, la Fondation Mc Abbie et le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec. Il a récemment bénéficié du soutien du Conseil des arts du Canada, du Centre Vidéographe et du programme Jeunes volontaires. Cette année, Carmen écrira pour le Nieuw Ensemble (Pays-Bas), l’Ensemble Plumes, Pentaèdre ainsi que pour son groupe nouvellement formé avec l’artiste multimédia Matthew Schoen.

André HAMEL (1955)

André Hamel vie à Montréal et est actif en tant que compositeur depuis le milieu des années 80. Il s'intéresse autant à la création qu'à ses conditions de production. Membre du comité artistique de la SMCQ depuis 2000, il a été actif au sein de plusieurs organismes parmi lesquels la Société des concerts alternatifs du Québec (aujourd’hui Codes d’Accès) dont il fut un des membres fondateurs, le Conseil québécois de la musique et le Centre de Musique canadienne. Il fait également partie, avec Alain Dauphinais et Alain Lalonde du collectif Espaces sonores illimités (ESI).

André Hamel a vu ses œuvres exécutées ici et à l’étranger. On lui a également attribué plusieurs prix et distinctions parmi lesquels le prix Opus de la Création de l’année attribué par le Conseil québécois de la Musique en janvier 2014.

Il a participé ces dernières années à plusieurs projets collectifs d’envergure dont Fanfares in situ (Montréal, juin 2012), la reprise, dans le cadre du festival Montréal Nouvelles Musiques (MNM) 2011 du spectacle multidisciplinaire Urnos, l’événement Spatio lumino présenté par ESI en ouverture du festival MNM 2007, le jardin sonore le Sonarium (Flora, CMC – 2006), les projets collectifs la Symphonie des Éléments (MNM - 2005), Fanfares (FIMAV, ESI – 2005) ainsi que la Symphonie du Millénaire (SMCQ - mai 2000) pour ne nommer que ceux-là. André Hamel est présentement enseignant en composition et en formation auditive au CEGEP Marie-Victorin à Montréal.

Jimmie LeBlanc (1977), animateur de la soirée

Né en banlieue de Québec, Jimmie LeBlanc fut d’abord formé comme guitariste de musiques pop et jazz, avant de compléter ses études en guitare classique. Ayant poursuivi sa formation en composition et en analyse au Conservatoire de musique de Montréal, il détient un doctorat en composition de l’école de musique Schulich de l’Université McGill. Il s’est perfectionné au contact de compositeurs tels que Brian Ferneyhough, Michaël Lévinas et Philippe Leroux, et l'on compte au nombre des interprètes de sa musique l'Ensemble Contrechamps, Esprit Orchestra, le Quatuor Bozzini, Pentaèdre, le Trio Fibonacci, Les Enfants Terribles, le Hwaum Chamber Ensemble, Kore Ensemble, l'Ensemble Contemporain de Montréal et le Nouvel Ensemble Moderne.

Très actif sur la scène de la musique contemporaine, Jimmie LeBlanc compose également à la pige pour le cinéma et la télé (Le Silence gourmand – 2003, Nos Étés III – Studios Apollo). En tant que concepteur sonore, il travaille notamment avec la metteure en scène Geneviève L. Blais et le Théâtre à corps perdus (Les Châteaux de la colère – 2006, Blanc - 2008, Judith - 2011).

En plus d'enseigner la guitare et la composition, il a coproduit Perdre Pied (2006), un opéra performance réalisé avec l’artiste Olivia Boudreau sur un texte de Jean-Sébastien Lemieux. Il s’est classé parmi les finalistes de la 4th Seoul International Competition for Composers en 2007, et il a effectué une résidence au GRAME dans le cadre de la Biennale Musiques en scène de Lyon où il a également participé au Forum 2008 / Musique mixte du Nouvel Ensemble Moderne. Il s’est vu décerner le 3e prix au International Composers’ Competition Lutoslawski Award 2008 pour son quatuor à cordes The Breaking of the Circle, ainsi que le Prix Jules-Léger 2009 de la nouvelle musique de chambre pour L’espace intérieur du monde.

logo_inverse

prépare votre page...