Sessions — Lancement de la Websérie

Où et Quand

Lundi, 11 Juin, 2018 - 20:00
Ouverture des portes à 19 h 30
Sala Rossa

Billets

Régulier 15$ / Étudiant et Membre 10$

Billets en vente à la porte le soir de l'événement.

Renseignements et réservations : 514-312-3218 / info@codesdacces.org

Programme

  • ​SESSIONS CODES D’ACCÈS : Épisode 1

    Jonathan GOULET : Music for a documentary about butterflies… (and other animals), pour flûte amplifiée avec pédales d’effets, saxophone amplifié avec pédales d’effets et guitare électrique (15min). 2017. Canadien. Reprise
     

  • SESSIONS CODES D’ACCÈS : Épisode 2

    ​​Alexandre DAVID : Le silence qui suit, pour quintette à vent (12min). 2016. Canadien. Reprise
     

  • SESSIONS CODES D’ACCÈS : Épisode 3

    Kevin GIRONNAY : Le deuil de l’empreinte, pour harpe et électronique (9min). 2017. Canadien. Reprise
     

  • Animation de Patrick Giguère et Simon Chioini​
     
  • Courtes performances des artistes au courant de la soirée

Artistes

Ensemble AKA :

Marilène Provencher-Leduc - flûtes
Tommy Davis - saxophones
André Pelletier - guitare

CHOROS :

Geneviève Déraspe - flûte
Lindsay Roberts - hautbois
David Perreault - clarinette
Katerine Rousseau - basson
Laurence Latreille-Gagné - cor

Alexandra Tibbitts, harpe

À propos du concert

Codes d'accès est fier de dévoiler sa toute première WEBSÉRIE! Suivant l’appel de projets PORTAIL de l’automne 2017, trois pièces, composées par trois compositeurs de la relève, ont été sélectionnées pour représenter le travail des jeunes créateurs du milieu des musiques nouvelles.

C’est avec bonheur que nous vous présentons les trois épisodes de la série dans le cadre de Suoni Per Il Popolo, entrecoupés de discussions avec les artistes impliqués et suivis de courtes performances.

À propos des artistes

Kevin Gironnay :

Kevin Gironnay crée de la musique acousmatique et mixte, produit de la musique pour des installations, des vidéos et de la danse et se produit dans des projets de musiques improvisées, seul ou en collaboration.

Son travail se concentre sur le domptage d'éléments chaotiques en utilisant des processus concrets et/ou conceptuels. De là provient son amour de l'improvisation.

Sa musique est teintée d’un intérêt pour le modelage d'idées musicales dans les domaines de la micro et de la macroforme. De là provient son amour de la composition.

Ingénieur du son et adorateur de l'art radiophonique, sa relation avec le son comme médium artistique est un mariage heureux, toujours rempli de vives passions et d'éblouissements quotidiens. Il ose espérer que c'est réciproque ; le son est le principal matériau de son travail, et la musicalité est son objectif artistique.

Finissant sa maîtrise de composition sous la direction de Nicolas Bernier, Kevin Gironnay a été influencé par les enseignements de Christine Groult, Horacio Vaggione, Denis Dufour, Jacopo Baboni Schilingi, Lorenzo Bianchi et Giacomo Platini. Sa musique a été jouée au Canada, en Chine, aux États-Unis et un peu partout en Europe. Son travail de compositeur est soutenu par l'Ensemble de Musique Intéractive (EMI).

Depuis 2012, il est membre actif du collectif Unmapped dédié à l'improvisation électroacoustique. En 2016, il fonde l'Ensemble ILÉA, un groupe d'improvisation mixte alliant instruments acoustiques et électroniques.

Alexandra Tibbits :

Harpiste vivant à Montréal, Alexandra Tibbitts évolue dans le monde de la musique contemporaine et expérimentale. Avec passion, elle cherche à développer le rôle de la harpe en notre temps. En tant que soliste et improvisatrice, les collaborations de Tibbitts l’ont amené à utiliser la technologie des capteurs et des éléments de traitement audio pour augmenter la harpe dans les environnements multimédias.

Alexandre David :

Alexandre David est un compositeur, interprète, pédagogue et présentateur radio actuellement établi à Montréal. Décrite comme étant foisonnante, imagée et virtuose, sa musique a été interprétée à travers l’Amérique du Nord notamment par l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre de la Francophonie, le Nouvel Ensemble Moderne, le Land’s End Ensemble, l’ensemble Paramirabo, l’ensemble Prisme et l’ensemble Kô.

Ses projets s’orientent autour de ses divers intérêts : l’interdisciplinarité, la sociologie, la sémiologie musicale et les méthodes de création. Fasciné par la traduction et la transformation de sources extramusicales vers une forme musicale, il s’intéresse à la perception des auditrice-teur- s face aux objets musicaux et aux sens qu’il est possible de leur donner.

Alexandre David enseigne la musique balinaise à l’Université de Montréal dans le cadre de l’atelier de gamelan. Il détient une maîtrise en composition de l’Université de Montréal où il a étudié avec François-Hugues Leclair et Denis Gougeon.

Choros :

Choros a vu le jour à l'hiver 2013. Cinq musiciens dont les parcours s'étaient déjà croisés auparavant ont choisi de s'unir afin de former un ensemble des plus dynamiques. Ils explorent le répertoire de quintette à vent tout en y apportant une vision qui leur est propre. Pour eux, jouer au sein de cette formation représente une aventure des plus stimulantes, leur donnant un moyen privilégié de communiquer avec le public par le biais de la musique de répertoire et de création.

Choros offre des concerts de répertoire varié constitués de leurs coups de cœur, permettant de captivantes découvertes aux divers types de public. Leurs projets sont reconnus pour être audacieux et virtuoses. De prestations extérieures à des concerts dans des maisons de la culture, de Québec à Montréal en passant par une installation sonore à Val David, Choros use de sa vivacité et de sa versatilité afin de transmettre sa passion pour la musique.

Choros est composé de Geneviève Déraspe (flûte), Lindsay Roberts (hautbois), David Perreault (clarinette), Katerine Rousseau (basson) et Laurence Latreille-Gagné (cor).

Jonathan Goulet :

Après avoir étudié l’écriture musicale à l’Université de Montréal, Jonathan Goulet fait ses études dans la classe de composition de Michel Gonneville au conservatoire de musique de Montréal où il obtient un prix avec distinction en composition instrumentale.

Son travail cherche à exploiter l’interinfluence entre différents médiums artistiques tels la danse, la vidéo l’improvisation instrumentale et la musique électroacoustique.

Étant intéressé par la collaboration, qu’elle soit interdisciplinaire ou non, Jonathan Goulet travaille actuellement au sein de différents projets collectifs dont la recherche vise à proposer des concerts multimédias articulés autour d’une mise en scène immersive.

Ses oeuvres ont été créées par plusieurs ensembles dont Magnitude 6, l’ensemble Pallade Musica, l’orchestre de la francophonie, et l’ensemble Aka.

Ensemble AKA :

L’ensemble AKA, dont le noyau est formé de Tommy Davis (saxophones) et Marilène Provencher-Leduc (flûtes), se produit sur la scène montréalaise depuis l’hiver 2014. L’ensemble se consacre à l’interprétation d’un répertoire peu connu impliquant une grande versatilité de la part des musiciens et une démarche sérieuse de recherche-création. En contact avec des compositeurs du Canada, des États-Unis et de la France, le duo privilégie les proches collaborations compositeurs-interprètes et si possible la création d’œuvres. Le répertoire de prédilection des musiciens d’AKA met au défi l’habileté technique ou sonore des instrumentistes et déstabilise leurs acquis musicaux.

Par ailleurs, l’Ensemble AKA témoigne un intérêt particulier pour l’improvisation, aussi bien comme outil de découverte des possibilités et de l’étendue des techniques instrumentales non conventionnelles que comme façon de développer un son et une complicité d’ensemble. Ainsi, les improvisations nourrissent les interprétations de l’ensemble et vice-versa, tels des vases communicants. Si les concerts de l’Ensemble AKA comportent des pièces écrites, le duo introduit alors de courtes improvisations comme fils conducteurs afin d’assurer la continuité de l’expérience de l’auditeur, celle-ci se voulant immersive et ininterrompue.

Finalement, l’Ensemble AKA était l’ensemble invité pour l’édition 2016 du Labo de Musique Contemporaine de Montréal. Ils ont travaillé et encadré plusieurs créations d’œuvres avec des compositeurs et interprètes d’Amérique du Nord et d’Europe, donné des ateliers sur la lecture de partitions graphiques et sur leur travail comme ensemble et participé à des concerts à La Passe et au Café Résonance.

André Pelletier :

Le guitariste de formation jazz André Pelletier est actif sur les scènes rock, folk, pop, jazz et alternative montréalaises. Depuis 2015, il est à la barre du groupe folk-rock indie Deep Rivers pour lequel il compose paroles et musique. Leur premier EP, Part One, est lancé en février 2017. Le groupe travaille présentement sur un premier album complet, à paraître en 2018.

 

logo_inverse

prépare votre page...