Masse 21-222021-09-08T12:24:37-05:00

Description du projet

Masse 21-22

Les musiques électroniques nous font ressentir le poids des ondes. Par l’artifice du haut-parleur, elles amplifient le phénomène électrique, déploient des espaces inimaginables, sculptent la masse fréquentielle.

Pour la première moitié de ce concert, David Ledoux développe un langage de l’espace avec la deuxième partie de Cathédrale, une œuvre immersive conçue pour dôme de haut-parleurs ou système multicanal. Intitulée Réverbérence, ce deuxième mouvement d’une durée de 28 minutes transporte l’auditeur dans un vaste lieu intérieur, suivant un parcours musical narratif.

La deuxième partie du concert fait place à deux pratiques marginales du temps réel, le no input et le live coding, tout en empruntant à des genres musicaux aux antipodes.

D’abord, Pierre-Luc Senécal propose une performance alliant no input (une manière de générer un signal électronique sans source directe, par jeux de feedback interne) et échantillons de voix. Broken Noise emprunte aux esthétiques noise, métal et cybergrind dans un jeu d’improvisation qui touche aux extrêmes.

Rodrigo Velasco « yecto » explore quant à lui la musique et la vidéo générative à l’aide d’algorithmes programmés en temps réel. En se basant sur les sonorités du jazz, de l’ambiant et du hip-hop et en les déconstruisant à l’aide de processus interactifs, yecto façonne un univers audiovisuel inouï et en constante évolution.

Les deux parties du concert seront suivies de courtes discussions avec les artistes.

Programme :

  • David LEDOUX : Cathédrales : II – Réverbérences, acousmatique (28’). 2020. Canada. Première
  • Pierre-Luc SENÉCAL : Broken Noise, électronique en direct (10’). 2021. Canada. Première
  • yecto : Resolana, live coding (20’). 2021. Canada. Première
  • le 18 novembre 2021

  • portes 19h30, musique 20h

  •  Studio multimédia du Conservatoire

  •  4750 avenue Henri-Julien, Montréal, QC H2T 2C8

  • membres et étudiants : 10$

  • régulier : 15 $

Acheter des billets

Masse 21-22

Les musiques électroniques nous font ressentir le poids des ondes. Par l’artifice du haut-parleur, elles amplifient le phénomène électrique, déploient des espaces inimaginables, sculptent la masse fréquentielle.

Pour la première moitié de ce concert, David Ledoux développe un langage de l’espace avec la deuxième partie de Cathédrale, une œuvre immersive conçue pour dôme de haut-parleurs ou système multicanal. Intitulée Réverbérence, ce deuxième mouvement d’une durée de 28 minutes transporte l’auditeur dans un vaste lieu intérieur, suivant un parcours musical narratif.

La deuxième partie du concert fait place à deux pratiques marginales du temps réel, le no input et le live coding, tout en empruntant à des genres musicaux aux antipodes.

D’abord, Pierre-Luc Senécal propose une performance alliant no input (une manière de générer un signal électronique sans source directe, par jeux de feedback interne) et échantillons de voix. Broken Noise emprunte aux esthétiques noise, métal et cybergrind dans un jeu d’improvisation qui touche aux extrêmes.

Rodrigo Velasco « yecto » explore quant à lui la musique et la vidéo générative à l’aide d’algorithmes programmés en temps réel. En se basant sur les sonorités du jazz, de l’ambiant et du hip-hop et en les déconstruisant à l’aide de processus interactifs, yecto façonne un univers audiovisuel inouï et en constante évolution.

Les deux parties du concert seront suivies de courtes discussions avec les artistes.

Programme :

  • David LEDOUX : Cathédrales : II – Réverbérences, acousmatique (28’). 2020. Canada. Première
  • Pierre-Luc SENÉCAL : Broken Noise, électronique en direct (10’). 2021. Canada. Première
  • yecto : Resolana, live coding (20’). 2021. Canada. Première
  • le 18 novembre 2021

  • portes 19h30, musique 20h

  • Studio multimédia du Conservatoire

  • 4750 avenue Henri-Julien, Montréal, QC H2T 2C8

  • membres et étudiants : 10$

  • régulier : 15 $

Acheter des billets

Masse 21-22

Les musiques électroniques nous font ressentir le poids des ondes. Par l’artifice du haut-parleur, elles amplifient le phénomène électrique, déploient des espaces inimaginables, sculptent la masse fréquentielle.

Pour la première moitié de ce concert, David Ledoux développe un langage de l’espace avec la deuxième partie de Cathédrale, une œuvre immersive conçue pour dôme de haut-parleurs ou système multicanal. Intitulée Réverbérence, ce deuxième mouvement d’une durée de 28 minutes transporte l’auditeur dans un vaste lieu intérieur, suivant un parcours musical narratif.

La deuxième partie du concert fait place à deux pratiques marginales du temps réel, le no input et le live coding, tout en empruntant à des genres musicaux aux antipodes.

D’abord, Pierre-Luc Senécal propose une performance alliant no input (une manière de générer un signal électronique sans source directe, par jeux de feedback interne) et échantillons de voix. Broken Noise emprunte aux esthétiques noise, métal et cybergrind dans un jeu d’improvisation qui touche aux extrêmes.

Rodrigo Velasco « yecto » explore quant à lui la musique et la vidéo générative à l’aide d’algorithmes programmés en temps réel. En se basant sur les sonorités du jazz, de l’ambiant et du hip-hop et en les déconstruisant à l’aide de processus interactifs, yecto façonne un univers audiovisuel inouï et en constante évolution.

Les deux parties du concert seront suivies de courtes discussions avec les artistes.

Programme :

  • David LEDOUX : Cathédrales : II – Réverbérences, acousmatique (28’). 2020. Canada. Première
  • Pierre-Luc SENÉCAL : Broken Noise, électronique en direct (10’). 2021. Canada. Première
  • yecto : Resolana, live coding (20’). 2021. Canada. Première
  • le 18 novembre 2021

  • portes 19h30, musique 20h

  • Studio multimédia du Conservatoire

  • 4750 avenue Henri-Julien, Montréal, QC H2T 2C8

  • membres et étudiants : 10$

  • régulier : 15$

Acheter des billets

Artistes

Artistes

Artistes