Temporel 20212021-06-09T16:48:43-05:00

Description du projet

Temporel 2021

*Mise à jour* // Concerts captés et présentés en ligne //

Une programmation des plus contemporaines, mettant de l’avant la diversité des pratiques en musique de création et l’ambition sans limites des artistes de la relève. La création musicale émergente d’ici dans ce qu’elle a de plus novateur, à travers quatre soirées de concerts virtuels.

La musique est art du temps et art de son temps. C’est ce que prouve la programmation étendue de Temporel, une rencontre sur quatre jours entre les artistes émergent·es du milieu, ses experts et son public. 

En 2018, Thais Montanari instiguait le projet Moi___espace public. À mi-chemin entre le cinéma documentaire et la musique visuelle, ce dernier consiste en la mise en ligne d’une série de vidéos créées par des artistes qui s’identifient comme des femmes et qui souhaitent partager leurs vécus personnels en lien avec les manières de s’exprimer et de se comporter dans différents espaces publics, y compris l’espace virtuel. À l’occasion de Temporel, Montanari présentera une nouvelle version vidéo du projet.

Joseph Glaser propose deux œuvres jouant sur l’interaction entre corps, observation et sons en guise de base à l’improvisation. Ses partitions donnent des indications aux musiciens pour les diriger dans leurs interprétations, toujours en relation avec le jeu de leurs collègues, mais en s’adaptant cette fois au contexte particulier de la pandémie et de la téléprésence.

Codes d’accès est heureux d’offrir une commande d’œuvre pour quatuor à cordes à la compositrice Émilie Girard-Charest. La pièce intitulée Sourdre s’inscrit dans Jaculations, un diptyque dont la première partie Asyndètes fut créée en 2017. Interprétée par le Quatuor Cobalt, cette œuvre se base sur le déploiement de l’énergie dans le temps. Contenue ou exacerbée, cette force est la manifestation d’un élan, d’un enthousiasme mis en contact avec des éléments qui lui sont extérieurs. La dramaturgie de Jaculations découle du rapport entre ces deux forces : la ferveur de l’élan vital et le pragmatisme des contraintes.

De son côté, le collectif Bakarlari (Émilie Fortin, trompettiste, Charlotte Layec, clarinettiste) présente des œuvres récentes pour solistes faisant appel à un éventail de techniques étendues à leurs instruments. Les musiciennes mettent de l’avant des modes de jeux inusités et les sonorités insoupçonnées de leurs instruments.

Finalement, la harpiste Alexandra Tibbitts propose un programme complet d’œuvres pour harpe et électronique, tirées d’un répertoire contemporain acquis au cours des dernières années et jumelé à des créations de ses pairs compositeurs. En clôture, Tibbitts présentera une œuvre de son cru.

PROGRAMME

7 JUIN 2021

Thais Montanari — Moi___Espace public

  • Thais MONTANARI : Moi___Espace public, oeuvre vidéo pour six interprètes et électronique (45’). 2020. Canada. Première

8 JUIN 2021

Bakarlari (Émilie Fortin et Charlotte Layec) — Ici, maintenant

  • Alexandre DAVID : Passage, pour trompette solo amplifiée (10’). 2021. Canada. Première
  • Francis BATTAH : T&B, pour clarinette solo amplifiée (8’). 2018. Canada. Reprise
  • Giacinto SCELSI : Quattro pezzi, pour trompette solo amplifiée (4’30). 1956. Italie. Reprise
  • Quinn JACOBS : Surreal Dialogue Through Inanimate Objects, pour clarinette solo et électronique (10′). 2018. Canada. Reprise
  • Émilie FORTIN et Charlotte LAYEC : Improvisation, pour deux instruments (10′). 2021. Canada. Première

9 JUIN 2021

Joseph Glaser — Music Made Visual

  • Joseph GLASER : Hydra, oeuvre vidéo pour cinq instruments (10’). 2021. Canada. Première
  • Joseph GLASER : Latent, oeuvre vidéo pour cinq instruments (15’). 2021. Canada. Première

Quatuor Cobalt — Émilie Girard-Charest — Jaculations

  • Émilie GIRARD-CHAREST: Jaculations, pour quatuor à cordes (28’)
    • 1. Asyndètes (11′). 2017. Canada. Reprise
    • 2. Sourdre (17′). 2021. Canada. Première

10 JUIN 2021

Alex Tibbitts — Émergence

  • Barbara PENTLAND : Commenta, pour harpe (9′). 1981. Canada. Reprise
  • Kaija SAARIAHO : Fall, pour harpe, électronique et danse* (6′). 1991. Finlande. Reprise
  • Kevin GIRONNAY : Deuil de l’empreinte, pour harpe et électronique en direct (9′). 2017. France. Reprise
  • Alex TIBBITTS : Part I: Emergence, pour harpe et électronique en direct (bionic harp.ist) (15′). 2021. Canada. Première
  • Joseph GLASER : Interiors 2: Hands, Feet; a body, pour harpe et électronique en direct (10′). 2021. Canada. Première

*Stefania Skoryna, chorégraphe | Luce Lainé, interprète en danse

  • Les 7, 8, 9 et 10 juin 2021

  • 20h

  • Webdiffusion

  • À partir de 20$

Acheter des billets

Temporel 2021

*Mise à jour* // Concerts captés et présentés en ligne //

Une programmation des plus contemporaines, mettant de l’avant la diversité des pratiques en musique de création et l’ambition sans limites des artistes de la relève. La création musicale émergente d’ici dans ce qu’elle a de plus novateur, à travers quatre soirées de concerts virtuels.

La musique est art du temps et art de son temps. C’est ce que prouve la programmation étendue de Temporel, une rencontre sur quatre jours entre les artistes émergent·es du milieu, ses experts et son public. 

En 2018, Thais Montanari instiguait le projet Moi___espace public. À mi-chemin entre le cinéma documentaire et la musique visuelle, ce dernier consiste en la mise en ligne d’une série de vidéos créées par des artistes qui s’identifient comme des femmes et qui souhaitent partager leurs vécus personnels en lien avec les manières de s’exprimer et de se comporter dans différents espaces publics, y compris l’espace virtuel. À l’occasion de Temporel, Montanari présentera une nouvelle version vidéo du projet.

Joseph Glaser propose deux œuvres jouant sur l’interaction entre corps, observation et sons en guise de base à l’improvisation. Ses partitions donnent des indications aux musiciens pour les diriger dans leurs interprétations, toujours en relation avec le jeu de leurs collègues, mais en s’adaptant cette fois au contexte particulier de la pandémie et de la téléprésence.

Codes d’accès est heureux d’offrir une commande d’œuvre pour quatuor à cordes à la compositrice Émilie Girard-Charest. La pièce intitulée Sourdre s’inscrit dans Jaculations, un diptyque dont la première partie Asyndètes fut créée en 2017. Interprétée par le Quatuor Cobalt, cette œuvre se base sur le déploiement de l’énergie dans le temps. Contenue ou exacerbée, cette force est la manifestation d’un élan, d’un enthousiasme mis en contact avec des éléments qui lui sont extérieurs. La dramaturgie de Jaculations découle du rapport entre ces deux forces : la ferveur de l’élan vital et le pragmatisme des contraintes.

De son côté, le collectif Bakarlari (Émilie Fortin, trompettiste, Charlotte Layec, clarinettiste) présente des œuvres récentes pour solistes faisant appel à un éventail de techniques étendues à leurs instruments. Les musiciennes mettent de l’avant des modes de jeux inusités et les sonorités insoupçonnées de leurs instruments.

Finalement, la harpiste Alexandra Tibbitts propose un programme complet d’œuvres pour harpe et électronique, tirées d’un répertoire contemporain acquis au cours des dernières années et jumelé à des créations de ses pairs compositeurs. En clôture, Tibbitts présentera une œuvre de son cru.

PROGRAMME

7 JUIN 2021

Thais Montanari — Moi___Espace public

  • Thais MONTANARI : Moi___Espace public, oeuvre vidéo pour six interprètes et électronique (45’). 2020. Canada. Première

8 JUIN 2021

Bakarlari (Émilie Fortin et Charlotte Layec) — Ici, maintenant

  • Alexandre DAVID : Passage, pour trompette solo amplifiée (10’). 2021. Canada. Première
  • Francis BATTAH : T&B, pour clarinette solo amplifiée (8’). 2018. Canada. Reprise
  • Giacinto SCELSI : Quattro pezzi, pour trompette solo amplifiée (4’30). 1956. Italie. Reprise
  • Quinn JACOBS : Surreal Dialogue Through Inanimate Objects, pour clarinette solo et électronique (10′). 2018. Canada. Reprise
  • Émilie FORTIN et Charlotte LAYEC : Improvisation, pour deux instruments (10′). 2021. Canada. Première

9 JUIN 2021

Joseph Glaser — Music Made Visual

  • Joseph GLASER : Hydra, oeuvre vidéo pour cinq instruments (10’). 2021. Canada. Première
  • Joseph GLASER : Latent, oeuvre vidéo pour cinq instruments (15’). 2021. Canada. Première

Quatuor Cobalt — Émilie Girard-Charest — Jaculations

  • Émilie GIRARD-CHAREST: Jaculations, pour quatuor à cordes (28’)
    • 1. Asyndètes (11′). 2017. Canada. Reprise
    • 2. Sourdre (17′). 2021. Canada. Première

10 JUIN 2021

Alex Tibbitts — Émergence

  • Barbara PENTLAND : Commenta, pour harpe (9′). 1981. Canada. Reprise
  • Kaija SAARIAHO : Fall, pour harpe, électronique et danse* (6′). 1991. Finlande. Reprise
  • Kevin GIRONNAY : Deuil de l’empreinte, pour harpe et électronique en direct (9′). 2017. France. Reprise
  • Alex TIBBITTS : Part I: Emergence, pour harpe et électronique en direct (bionic harp.ist) (15′). 2021. Canada. Première
  • Joseph GLASER : Interiors 2: Hands, Feet; a body, pour harpe et électronique en direct (10′). 2021. Canada. Première

*Stefania Skoryna, chorégraphe | Luce Lainé, interprète en danse

  • Les 7, 8, 9 et 10 juin 2021

  • 20h

  • Webdiffusion

  • À partir de 20$

Acheter des billets

Temporel 2021

*Mise à jour* // Concerts captés et présentés en ligne //

Une programmation des plus contemporaines, mettant de l’avant la diversité des pratiques en musique de création et l’ambition sans limites des artistes de la relève. La création musicale émergente d’ici dans ce qu’elle a de plus novateur, à travers quatre soirées de concerts virtuels.

La musique est art du temps et art de son temps. C’est ce que prouve la programmation étendue de Temporel, une rencontre sur quatre jours entre les artistes émergent·es du milieu, ses experts et son public. 

En 2018, Thais Montanari instiguait le projet Moi___espace public. À mi-chemin entre le cinéma documentaire et la musique visuelle, ce dernier consiste en la mise en ligne d’une série de vidéos créées par des artistes qui s’identifient comme des femmes et qui souhaitent partager leurs vécus personnels en lien avec les manières de s’exprimer et de se comporter dans différents espaces publics, y compris l’espace virtuel. À l’occasion de Temporel, Montanari présentera une nouvelle version vidéo du projet.

Joseph Glaser propose deux œuvres jouant sur l’interaction entre corps, observation et sons en guise de base à l’improvisation. Ses partitions donnent des indications aux musiciens pour les diriger dans leurs interprétations, toujours en relation avec le jeu de leurs collègues, mais en s’adaptant cette fois au contexte particulier de la pandémie et de la téléprésence.

Codes d’accès est heureux d’offrir une commande d’œuvre pour quatuor à cordes à la compositrice Émilie Girard-Charest. La pièce intitulée Sourdre s’inscrit dans Jaculations, un diptyque dont la première partie Asyndètes fut créée en 2017. Interprétée par le Quatuor Cobalt, cette œuvre se base sur le déploiement de l’énergie dans le temps. Contenue ou exacerbée, cette force est la manifestation d’un élan, d’un enthousiasme mis en contact avec des éléments qui lui sont extérieurs. La dramaturgie de Jaculations découle du rapport entre ces deux forces : la ferveur de l’élan vital et le pragmatisme des contraintes.

De son côté, le collectif Bakarlari (Émilie Fortin, trompettiste, Charlotte Layec, clarinettiste) présente des œuvres récentes pour solistes faisant appel à un éventail de techniques étendues à leurs instruments. Les musiciennes mettent de l’avant des modes de jeux inusités et les sonorités insoupçonnées de leurs instruments.

Finalement, la harpiste Alexandra Tibbitts propose un programme complet d’œuvres pour harpe et électronique, tirées d’un répertoire contemporain acquis au cours des dernières années et jumelé à des créations de ses pairs compositeurs. En clôture, Tibbitts présentera une œuvre de son cru.

PROGRAMME

7 JUIN 2021

Thais Montanari — Moi___Espace public

  • Thais MONTANARI : Moi___Espace public, oeuvre vidéo pour six interprètes et électronique (45’). 2020. Canada. Première

8 JUIN 2021

Bakarlari (Émilie Fortin et Charlotte Layec) — Ici, maintenant

  • Alexandre DAVID : Passage, pour trompette solo amplifiée (10’). 2021. Canada. Première
  • Francis BATTAH : T&B, pour clarinette solo amplifiée (8’). 2018. Canada. Reprise
  • Giacinto SCELSI : Quattro pezzi, pour trompette solo amplifiée (4’30). 1956. Italie. Reprise
  • Quinn JACOBS : Surreal Dialogue Through Inanimate Objects, pour clarinette solo et électronique (10′). 2018. Canada. Reprise
  • Émilie FORTIN et Charlotte LAYEC : Improvisation, pour deux instruments (10′). 2021. Canada. Première

9 JUIN 2021

Joseph Glaser — Music Made Visual

  • Joseph GLASER : Hydra, oeuvre vidéo pour cinq instruments (10’). 2021. Canada. Première
  • Joseph GLASER : Latent, oeuvre vidéo pour cinq instruments (15’). 2021. Canada. Première

Quatuor Cobalt — Émilie Girard-Charest — Jaculations

  • Émilie GIRARD-CHAREST: Jaculations, pour quatuor à cordes (28’)
    • 1. Asyndètes (11′). 2017. Canada. Reprise
    • 2. Sourdre (17′). 2021. Canada. Première

10 JUIN 2021

Alex Tibbitts — Émergence

  • Barbara PENTLAND : Commenta, pour harpe (9′). 1981. Canada. Reprise
  • Kaija SAARIAHO : Fall, pour harpe, électronique et danse* (6′). 1991. Finlande. Reprise
  • Kevin GIRONNAY : Deuil de l’empreinte, pour harpe et électronique en direct (9′). 2017. France. Reprise
  • Alex TIBBITTS : Part I: Emergence, pour harpe et électronique en direct (bionic harp.ist) (15′). 2021. Canada. Première
  • Joseph GLASER : Interiors 2: Hands, Feet; a body, pour harpe et électronique en direct (10′). 2021. Canada. Première

*Stefania Skoryna, chorégraphe | Luce Lainé, interprète en danse

  • Les 7, 8, 9 et 10 juin 2021

  • 20h

  • Webdiffusion

  • À partir de 20$

Acheter des billets

Artistes

Artistes

Artistes