Temporel 20212020-10-01T10:25:21-05:00

Description du projet

Temporel 2021

Une programmation des plus contemporaines, mettant de l’avant la diversité des pratiques en musique de création et l’ambition sans limite des artistes de la relève. La création musicale émergente d’ici dans ce qu’elle a de plus novateur, à travers deux journées de concerts, d’ateliers et de rencontres.

// La musique est art du temps et art de son temps. C’est ce que prouve la programmation étendue de ​Temporel,​ une rencontre sur deux jours entre les artistes émergent·e·s du milieu, ses experts et son public. L’édition 2021 propose six performances en plus d’ateliers, de conférences et de discussions. //

Codes d’accès est heureux d’offrir une commande d’oeuvre pour quatuor à cordes à la compositrice Émilie Girard-Charest. L’oeuvre intitulée ​Jaculation​ sera présentée conjointement à ​Asyndètes.​ Interprétées par le Quatuor Cobalt, ces deux pièces forment ensemble un diptyque mettant en relief la relation entre interprétation et improvisation.

Olivier Marin est un altiste d’une grande versatilité et un créateur ouvert sur le monde. Dans ​Undō​, une oeuvre pour alto solo et visuels basée sur le premier ​Journal de voyage usé par les intempéries de Nozarashi Kikô, Marin met en musique sa fascination pour le voyage, la culture japonaise et la poésie.

En 2018, Thais Montanari instiguait le projet ​Moi___espace public.​ À mi-chemin entre le cinéma documentaire et la musique visuelle, ce dernier consiste en la mise en ligne d’une série de vidéos créées par des artistes qui s’identifient comme des femmes et qui souhaitent partager leurs vécus personnels en lien avec les manières de s’exprimer et de se comporter dans différents espaces publics, y compris l’espace virtuel. À l’occasion de Temporel, Montanari présentera une version ​live du projet, accompagnée des interprètes qui auront participé à sa conception.

Joseph Glaser propose deux oeuvres jouant sur l’interaction entre corps, observation et sons en guise de base à l’improvisation. Ses partitions donnent des indications aux musiciens pour les diriger dans leur interprétations, toujours en relation avec le jeu de leurs collègues. Parmi les cinq interprètes du programme, on retrouvera plusieurs visage familiers des programmations récentes de Codes d’accès.

De son côté, le trio Bakarlari présente des oeuvres récentes pour solistes faisant appel à un éventail de techniques étendues à leurs instruments. Formé de la trompettiste Émilie Fortin, de la clarinette Charlotte Layec et du tubiste Michael Mansourati, l’ensemble met de l’avant des modes de jeux inusités et les sonorités insoupçonnés de ses instruments.

Finalement, la harpiste Alexandra Tibbitts propose un programme complet d’oeuvres pour harpe et électronique, tirées d’un répertoire contemporain acquis au cours des dernières années et jumelées à des créations de ses pairs compositeurs. En clôture, Tibbitts présentera une oeuvre de son cru.

PROGRAMME

Olivier Marin — Und

  • Olivier MARIN : Undō,​ pour alto solo, électronique et vidéo (45’). 2020. France. Première

Thais Montanari — Moi___Espace public

  • Thais MONTANARI : Moi___Espace public​, pour six interprètes, électronique et vidéo (45’). 2020. Canada. Première

Émilie Girard-Charest — Quatuors à cordes

  • Émilie GIRARD-CHAREST : Asyndètes​, pour quatuor à cordes (10’). 2017. Canada. Reprise
  • Émilie GIRARD-CHAREST : Jaculation,​ pour quatuor à cordes (15’). 2021. Canada. Première

Joseph Glaser — Music Made Visual

  • Joseph GLASER : The Giant with 100 Eyes​, pour cinq instruments (10’). 2017, rév. 2018. Canada. Première.
  • Joseph GLASER : Net[work]​, pour cinq instruments (12’). 2017, rév. 2018. Canada. Première

Bakarlari — Ici, maintenant

  • Joseph GLASER : interiors 1: co-struct​, pour tuba solo et micros contact (12’). 2018. Canada. Reprise
  • Alexandre DAVID : Création​, pour trompette solo amplifiée (10’). 2021. Canada. Première
  • Francis BATTAH : T&B​, pour clarinette solo amplifiée (8’). 2018. Canada. Reprise
  • Noa HARAN : Création​, pour tuba solo (10’). 2021. Canada. Première
  • Mauricio KAGEL : Morceau de Concours​, pour trompette solo (7’). 1972. Argentine-Allemagne. Reprise
  • Pierre BOULEZ : Dialogue de l’ombre double,​ pour clarinette et électronique (17’). 1985. France. Reprise

Alexandra TIBBITTS — Émergence

  • Kaija SAARIAHO : Fall,​ pour harpe solo et électronique (7’). 1991. Finlande. Reprise
  • Joseph GLASER : Hands, feet, a body​, pour harpe solo (10’). 2020. Canada. Première
  • Barbara PENTLAND : Commenta,​ pour harpe solo (9’). 1981. Canada. Reprise
  • Kevin GIRONNAY : Deuil de l’empreinte​, pour harpe solo et électronique (9’). 2017. France. Reprise
  • Alex TIBBITTS : Création​, pour harpe solo et électronique (15’). 2020. Canada. Première
  • Fernando Alexis MURILLO : Twelve Dances for her,​ pour harpe augmentée et bande (10’). 2020. Canada. Première
  • les 21 et 22 mai 2021

  • À partir de 25$

Acheter des billets – À venir

Temporel 2021

Une programmation des plus contemporaines, mettant de l’avant la diversité des pratiques en musique de création et l’ambition sans limite des artistes de la relève. La création musicale émergente d’ici dans ce qu’elle a de plus novateur, à travers deux journées de concerts, d’ateliers et de rencontres.

// La musique est art du temps et art de son temps. C’est ce que prouve la programmation étendue de ​Temporel,​ une rencontre sur deux jours entre les artistes émergent·e·s du milieu, ses experts et son public. L’édition 2021 propose six performances en plus d’ateliers, de conférences et de discussions. //

Codes d’accès est heureux d’offrir une commande d’oeuvre pour quatuor à cordes à la compositrice Émilie Girard-Charest. L’oeuvre intitulée ​Jaculation​ sera présentée conjointement à ​Asyndètes.​ Interprétées par le Quatuor Cobalt, ces deux pièces forment ensemble un diptyque mettant en relief la relation entre interprétation et improvisation.

Olivier Marin est un altiste d’une grande versatilité et un créateur ouvert sur le monde. Dans ​Undō​, une oeuvre pour alto solo et visuels basée sur le premier ​Journal de voyage usé par les intempéries de Nozarashi Kikô, Marin met en musique sa fascination pour le voyage, la culture japonaise et la poésie.

En 2018, Thais Montanari instiguait le projet ​Moi___espace public.​ À mi-chemin entre le cinéma documentaire et la musique visuelle, ce dernier consiste en la mise en ligne d’une série de vidéos créées par des artistes qui s’identifient comme des femmes et qui souhaitent partager leurs vécus personnels en lien avec les manières de s’exprimer et de se comporter dans différents espaces publics, y compris l’espace virtuel. À l’occasion de Temporel, Montanari présentera une version ​live du projet, accompagnée des interprètes qui auront participé à sa conception.

Joseph Glaser propose deux oeuvres jouant sur l’interaction entre corps, observation et sons en guise de base à l’improvisation. Ses partitions donnent des indications aux musiciens pour les diriger dans leur interprétations, toujours en relation avec le jeu de leurs collègues. Parmi les cinq interprètes du programme, on retrouvera plusieurs visage familiers des programmations récentes de Codes d’accès.

De son côté, le trio Bakarlari présente des oeuvres récentes pour solistes faisant appel à un éventail de techniques étendues à leurs instruments. Formé de la trompettiste Émilie Fortin, de la clarinette Charlotte Layec et du tubiste Michael Mansourati, l’ensemble met de l’avant des modes de jeux inusités et les sonorités insoupçonnés de ses instruments.

Finalement, la harpiste Alexandra Tibbitts propose un programme complet d’oeuvres pour harpe et électronique, tirées d’un répertoire contemporain acquis au cours des dernières années et jumelées à des créations de ses pairs compositeurs. En clôture, Tibbitts présentera une oeuvre de son cru.

PROGRAMME

Olivier Marin — Und

  • Olivier MARIN : Undō,​ pour alto solo, électronique et vidéo (45’). 2020. France. Première

Thais Montanari — Moi___Espace public

  • Thais MONTANARI : Moi___Espace public​, pour six interprètes, électronique et vidéo (45’). 2020. Canada. Première

Émilie Girard-Charest — Quatuors à cordes

  • Émilie GIRARD-CHAREST : Asyndètes​, pour quatuor à cordes (10’). 2017. Canada. Reprise
  • Émilie GIRARD-CHAREST : Jaculation,​ pour quatuor à cordes (15’). 2021. Canada. Première

Joseph Glaser — Music Made Visual

  • Joseph GLASER : The Giant with 100 Eyes​, pour cinq instruments (10’). 2017, rév. 2018. Canada. Première.
  • Joseph GLASER : Net[work]​, pour cinq instruments (12’). 2017, rév. 2018. Canada. Première

Bakarlari — Ici, maintenant

  • Joseph GLASER : interiors 1: co-struct​, pour tuba solo et micros contact (12’). 2018. Canada. Reprise
  • Alexandre DAVID : Création​, pour trompette solo amplifiée (10’). 2021. Canada. Première
  • Francis BATTAH : T&B​, pour clarinette solo amplifiée (8’). 2018. Canada. Reprise
  • Noa HARAN : Création​, pour tuba solo (10’). 2021. Canada. Première
  • Mauricio KAGEL : Morceau de Concours​, pour trompette solo (7’). 1972. Argentine-Allemagne. Reprise
  • Pierre BOULEZ : Dialogue de l’ombre double,​ pour clarinette et électronique (17’). 1985. France. Reprise

Alexandra TIBBITTS — Émergence

  • Kaija SAARIAHO : Fall,​ pour harpe solo et électronique (7’). 1991. Finlande. Reprise
  • Joseph GLASER : Hands, feet, a body​, pour harpe solo (10’). 2020. Canada. Première
  • Barbara PENTLAND : Commenta,​ pour harpe solo (9’). 1981. Canada. Reprise
  • Kevin GIRONNAY : Deuil de l’empreinte​, pour harpe solo et électronique (9’). 2017. France. Reprise
  • Alex TIBBITTS : Création​, pour harpe solo et électronique (15’). 2020. Canada. Première
  • Fernando Alexis MURILLO : Twelve Dances for her,​ pour harpe augmentée et bande (10’). 2020. Canada. Première
  • les 21 et 22 mai 2021

  • À partir de 25$

Acheter des billets – À venir

Temporel 2021

Une programmation des plus contemporaines, mettant de l’avant la diversité des pratiques en musique de création et l’ambition sans limite des artistes de la relève. La création musicale émergente d’ici dans ce qu’elle a de plus novateur, à travers deux journées de concerts, d’ateliers et de rencontres.

// La musique est art du temps et art de son temps. C’est ce que prouve la programmation étendue de ​Temporel,​ une rencontre sur deux jours entre les artistes émergent·e·s du milieu, ses experts et son public. L’édition 2021 propose six performances en plus d’ateliers, de conférences et de discussions. //

Codes d’accès est heureux d’offrir une commande d’oeuvre pour quatuor à cordes à la compositrice Émilie Girard-Charest. L’oeuvre intitulée ​Jaculation​ sera présentée conjointement à ​Asyndètes.​ Interprétées par le Quatuor Cobalt, ces deux pièces forment ensemble un diptyque mettant en relief la relation entre interprétation et improvisation.

Olivier Marin est un altiste d’une grande versatilité et un créateur ouvert sur le monde. Dans ​Undō​, une oeuvre pour alto solo et visuels basée sur le premier ​Journal de voyage usé par les intempéries de Nozarashi Kikô, Marin met en musique sa fascination pour le voyage, la culture japonaise et la poésie.

En 2018, Thais Montanari instiguait le projet ​Moi___espace public.​ À mi-chemin entre le cinéma documentaire et la musique visuelle, ce dernier consiste en la mise en ligne d’une série de vidéos créées par des artistes qui s’identifient comme des femmes et qui souhaitent partager leurs vécus personnels en lien avec les manières de s’exprimer et de se comporter dans différents espaces publics, y compris l’espace virtuel. À l’occasion de Temporel, Montanari présentera une version ​live du projet, accompagnée des interprètes qui auront participé à sa conception.

Joseph Glaser propose deux oeuvres jouant sur l’interaction entre corps, observation et sons en guise de base à l’improvisation. Ses partitions donnent des indications aux musiciens pour les diriger dans leur interprétations, toujours en relation avec le jeu de leurs collègues. Parmi les cinq interprètes du programme, on retrouvera plusieurs visage familiers des programmations récentes de Codes d’accès.

De son côté, le trio Bakarlari présente des oeuvres récentes pour solistes faisant appel à un éventail de techniques étendues à leurs instruments. Formé de la trompettiste Émilie Fortin, de la clarinette Charlotte Layec et du tubiste Michael Mansourati, l’ensemble met de l’avant des modes de jeux inusités et les sonorités insoupçonnés de ses instruments.

Finalement, la harpiste Alexandra Tibbitts propose un programme complet d’oeuvres pour harpe et électronique, tirées d’un répertoire contemporain acquis au cours des dernières années et jumelées à des créations de ses pairs compositeurs. En clôture, Tibbitts présentera une oeuvre de son cru.

PROGRAMME

Olivier Marin — Und

  • Olivier MARIN : Undō,​ pour alto solo, électronique et vidéo (45’). 2020. France. Première

Thais Montanari — Moi___Espace public

  • Thais MONTANARI : Moi___Espace public​, pour six interprètes, électronique et vidéo (45’). 2020. Canada. Première

Émilie Girard-Charest — Quatuors à cordes

  • Émilie GIRARD-CHAREST : Asyndètes​, pour quatuor à cordes (10’). 2017. Canada. Reprise
  • Émilie GIRARD-CHAREST : Jaculation,​ pour quatuor à cordes (15’). 2021. Canada. Première

Joseph Glaser — Music Made Visual

  • Joseph GLASER : The Giant with 100 Eyes​, pour cinq instruments (10’). 2017, rév. 2018. Canada. Première.
  • Joseph GLASER : Net[work]​, pour cinq instruments (12’). 2017, rév. 2018. Canada. Première

Bakarlari — Ici, maintenant

  • Joseph GLASER : interiors 1: co-struct​, pour tuba solo et micros contact (12’). 2018. Canada. Reprise
  • Alexandre DAVID : Création​, pour trompette solo amplifiée (10’). 2021. Canada. Première
  • Francis BATTAH : T&B​, pour clarinette solo amplifiée (8’). 2018. Canada. Reprise
  • Noa HARAN : Création​, pour tuba solo (10’). 2021. Canada. Première
  • Mauricio KAGEL : Morceau de Concours​, pour trompette solo (7’). 1972. Argentine-Allemagne. Reprise
  • Pierre BOULEZ : Dialogue de l’ombre double,​ pour clarinette et électronique (17’). 1985. France. Reprise

Alexandra TIBBITTS — Émergence

  • Kaija SAARIAHO : Fall,​ pour harpe solo et électronique (7’). 1991. Finlande. Reprise
  • Joseph GLASER : Hands, feet, a body​, pour harpe solo (10’). 2020. Canada. Première
  • Barbara PENTLAND : Commenta,​ pour harpe solo (9’). 1981. Canada. Reprise
  • Kevin GIRONNAY : Deuil de l’empreinte​, pour harpe solo et électronique (9’). 2017. France. Reprise
  • Alex TIBBITTS : Création​, pour harpe solo et électronique (15’). 2020. Canada. Première
  • Fernando Alexis MURILLO : Twelve Dances for her,​ pour harpe augmentée et bande (10’). 2020. Canada. Première
  • les 21 et 22 mai 2021

  • À partir de 25$

Acheter des billets – À venir

Artistes

Artistes

Artistes